Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de garsim
  • Le blog de garsim
  • : Blog dans lequel j'ai plus l'intention de mettre des tests, souvent de jeux vidéo amateurs, mais parfois d'autres choses.
  • Contact

Partenaires

A la Grande Tasse Bleue
Communauté AGS francophone - jeux AGS

Imagin
Imagin
Forum sur le making, l'écriture, et la création en général.
Yasei Ookami
Forum sur la création de tous types
Devenir partenaire ?
Si vous le voulez, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Recherche

Blogs amis/collègues/favoris

29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 10:11
Je sais, je sais, depuis quelques temps, vous avez droit à ma soif de Mario-like, mais rappelez-vous, il y eut un temps où c'étaient les Zelda amateurs... enfin bref, entre deux casse-briques, j'ai pu trouver ce jeu dans le style plateforme dont le titre aurait peut-être pu être un petit peu plus exploité, mais il n'en faut pas plus pour deviner le style de jeu qu'on pourrait avoir : un plateforme plutôt sympa, même s'il n'est pas dénué de défauts (mais quand on arrive à passer outre, ça va tout de suite mieux ).

Auteur : Dan Lizhot
Année : 2006
Support : Game Maker
Langue : Français


Scénario

Mario, notre pauvre plombier, qui a déjà dû parcourir le monde entier pour résoudre des problèmes un peu partout sans jamais avoir eu le plaisir de réparer rien qu'une seule petite canalisation, se retrouve de nouveau la tête la première dans de la bouse de Yoshi. Et c'est bien le cas de le dire, puisque le mauvais Bowser l'a transformé en son fidèle compagnon de route, le charmant Yoshi, et son seul espoir de retrouver son apparence normale est de délivrer une tout aussi charmante fée, enfermée quelque part dans un coin lugubre soigneusement entretenu par les disciples de Bowser.

Le scénario n'est pas forcément important, quoique là ça justifie le changement de personnage principal qui est Yoshi. Mais l'ambiance Mario Bros reste là : on retrouve en effet les ennemis qui font le charme de la série, comme les goombas, les koopas ou Bowser.


Graphismes

Alors là, bien que le style de la Famicom puisse avoir un certain charme, ici, c'est assez mal exploité.
D'une part, il y a des éléments rippés de la Nes qui vont bien dans le jeu (ennemis), mais d'autre part, il y a aussi des éléments faits maison sous Paint, qui sont plutôt dépouillés et qui s'accordent généralement mal avec les rips.
D'autre part, les niveaux sont visuellement assez vides : en effet, les niveaux sont souvent remplis par des plateformes pures et simples sur lesquelles on trouve souvent des ennemis, mais pas de détails comme des petits buissons, des barrières... ce qui aurait pu remplir un peu plus d'espace. De plus, les backgrounds sont la plupart du temps monochromes, ce qui n'aide pas à remplir les niveaux.

Bon, d'accord, on dit parfois qu'il fait nuit noire, mais quand même...

Musiques

Niveau musical, on retrouve une bonne ambiance avec les fonds sonores qui rappellent bien les consoles d'antan.


Gameplay

Niveau gameplay, c'est assez basique, mais c'est tout de même bien réalisé.
On retrouve le système monétaire qui permet de gagner une vie toutes les cinquante pièces (oui, seulement 50) et le fameux style plateforme.
D'ailleurs, la plupart du temps, on est surtout en train de sauter de plateforme en plateforme, sur tout ce qui bouge, et ça peut être assez amusant.
On trouve également une petite innovation, la clé à récupérer pour finir chaque niveau.

Mais le jeu n'est pas dénué de bugs. Il n'y en a pas beaucoup et parfois il faut les trouver, mais il y en a...
Certains sont plutôt amusants (Yoshi qui danse le moonwalk ), d'autres un peu discrets (le curseur de l'écran-titre un peu mal calibré ), d'autres encore... moins (les ennemis font souvent demi-tour d'une façon vraiment bizarre ) mais il y a un bug qui est assez critique, lorsqu'on meurt et qu'on se retrouve coincé dans une plateforme sans que le niveau redémarre. Bon, il faut se retrouver dans la configuration où ça peut se produire, ce qu'on n'a pas tendance à faire toutes les 30 secondes, mais quand même... mis à part ça, les petits désagréments qu'on peut trouver restent très mineurs.


Durée de vie

Niveau durée de vie, le jeu doit posséder une vingtaine de niveaux, ce qui fait qu'il a tout de même une assez bonne durée de vie, encore confortée par la variété des niveaux et des éléments qui les composent (pas graphiquement parlant, mais niveau gameplay) : en effet, aussi bien du côté des ennemis que des éléments comme les plateformes qui tombent, les trampolines... les niveaux se suivent mais se ressemblent assez peu de ce côté-là (sauf peut-être les châteaux), ce qui est tout de même un bon plaisir.
Comme dans Super Mario Bros 1, on retrouve Bowser tous les quatre niveaux, avec une technique de combat un peu différente cependant...


Conclusion

Malgré l'aspect un peu dépouillé, le jeu a tout de même un on-ne-sait-quoi qui le rend assez attrayant et qui lui donne un certain charme. D'ailleurs, j'ai beau l'avoir fini, parfois j'aime bien y rejouer juste pour sautiller un peu...



Annexes

Source scénario : le CBNA
Téléchargement (CBNA)

Partager cet article

Repost 0
Published by garsim - dans Game Maker
commenter cet article

commentaires