Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de garsim
  • Le blog de garsim
  • : Blog dans lequel j'ai plus l'intention de mettre des tests, souvent de jeux vidéo amateurs, mais parfois d'autres choses.
  • Contact

Partenaires

A la Grande Tasse Bleue
Communauté AGS francophone - jeux AGS

Imagin
Imagin
Forum sur le making, l'écriture, et la création en général.
Yasei Ookami
Forum sur la création de tous types
Devenir partenaire ?
Si vous le voulez, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Recherche

Blogs amis/collègues/favoris

3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 09:59
 
Ah, Jump! A l'époque, je ne devais vraiment pas être fan de Dance Dance Revolution, et d'ailleurs, ça se manifestait par mes piètres scores lors de mes débuts sur ce jeu. Force est de constater qu'avec un peu de persévérance... il y a de quoi devenir accro !


Auteur : New Age
Année : 2003
Support : RPG Maker 2000
Langue : Anglais


Scénario

Ca va être un peu dur de le donner, puisqu’il n’y en a pas !
Ce jeu est en fait un simulateur de danse (pour ceux qui connaissent Dance Dance Revolution / DDR, par  exemple Stepmania, ça devrait vous parler), mais au lieu d’utiliser vos pieds pour faire des pas de danse, vous utilisez vos doigts pour appuyer sur les flèches du clavier (à moins que vous teniez absolument à faire comme dans un vrai simulateur, mais ça risque de vous coûter un peu cher de danser sur votre clavier).
On pourrait se dire que l'idée est un peu saugrenue, mais pour un jeu conçu sous RPG Maker, c'est quand même très original.


Graphismes

Pour une fois, ce n’est pas le plus important, puisque le jeu repose surtout sur la musique et le gameplay. Mais les graphismes ne sont quand même pas à négliger.
Ici, on a des wallpapers adaptés à chaque musique avec des styles plutôt variés (du style manga à une espèce de fond marin abyssal) mais qui restent quand même beaux et agréables à regarder. Un petit bémol toutefois : certaines images attirent un peu l’œil et sont un peu flashy, ce qui donne parfois envie de regarder plus l’image de fond que les flèches qui défilent ou qui peut donner parfois mal aux yeux.
 
Aussi kawaii que soit le background, il pète les yeux.


Musiques


Les musiques sont tirées de Dance Dance Revolution. Ce sont des musiques plutôt techno. Personnellement, je n'aimais pas trop ce style pourtant indispensable pour ce style de jeu, mais c'est plutôt une opinion personnelle, car finalement je les ai bien aimées.
Elles sont quand même plutôt variées (il y en a une qui m’a fait penser à du rap et une autre à un générique de dessin animé japonais) et leur avantage, c’est qu’elles sont rythmées, et c’est donc plus simple pour faire certains pas (on s’accroche par exemple à un "yo !" répété une dizaine de fois). Mais, de toute façon, les pas ont été très bien coordonnés avec la musique. D’où l’enquiquinement pouvant être provoqué par un PC qui rame. Et soyez bien sûrs de ne pas faire autre chose en même temps qui saboterait le rythme !

Techniquement parlant, elles sont de bonne qualité, mais elles sont au format .wav (limitation de RPG Maker 2000) qui est assez lourd, ce qui a eu pour effet de limiter le nombre de musiques disponibles.
Vous pouvez jouer avec Ebanis...


Gameplay

L’élément clé du jeu.
Pour un jeu de ce type, c’est quelque chose du genre "appuyer sur la bonne flèche pile au bon moment" en rythme. Comme pour le DDR quoi.
Selon le moment où on appuie sur la flèche, on peut avoir :
- Perfect ! si on appuie pile poil au bon moment
- Good ! si on appuie... pas pile poil au bon moment
- Manqué ! (mais on ne vous l’indiquera pas) si... on manque son coup.

Le gameplay est très bien réalisé car bien coordonné au rythme, mais on se retrouve tout de même avec une sorte de squelette de DDR, le gameplay de DDR comportant des éléments supplémentaires comme des combinaisons de style "Gauche + Droite", des variations de rythme ou de vitesse...
Cela dit, RPG Maker limitant les possibilités, la programmation reste quand même de bonne qualité. De plus, le fait de proposer un système plus simple peut aussi avoir des avantages, par exemple, il est plus simple de débuter avec moins de flèches qui vont dans tous les sens à une cadence infernale ^^.

... mais il est aussi possible de jouer avec Sei.


Difficulté

Si vous êtes novice, vous risquez d’enchaîner les E ou les D au début, mais c’est essentiellement une question d’adaptation (à moins que vous ne soyez vraiment dégoûtés) car on peut passer assez vite aux C, aux B puis aux... A (mais pas dès le départ quand même sauf si vous êtes vraiment très doués). Et les AA, je n’en parle pas... mais c’est faisable.
Donc il est plutôt conseillé de s’entraîner sur les mêmes chansons au début, les moins difficiles de préférence. D’autant plus que plus on connaît une chanson, plus c’est facile de s’accrocher au rythme !
Et la difficulté se manifeste aussi dans chaque chanson : certaines ont un rythme plutôt lent (même si elles ne sont pas accessibles dès le début) et d’autres très rapide, le reste ayant un rythme "normal". D'ailleurs, le niveau de difficulté est indiqué par un chiffre dans une main lorsqu'on sélectionne une chanson (l'indice allant de 2 à 9, 9 le plus difficile).

La difficulté est quand même assez bien dosée, et au début c’est essentiellement de l’adaptation.
De toute manière, certaines chansons qu'il est possible de trouver sur Stepmania ou en DDR peuvent être beaucoup plus dures, donc... là ça reste simple.
 


Durée de vie

Au début vous n’avez accès qu’à quatre chansons, mais vous pouvez en débloquer huit autres grâce aux "Milestones" : ce sont les procédés qui permettent de débloquer une chanson.
Vous pouvez en débloquer selon :
- le nombre de fois que vous avez joué les musiques
- la note que vous pouvez obtenir : selon le nombre de "Perfect !", "Good !" ou... "Manqué !", vous avez une note entre AA et E à la fin de la musique qui se calcule d’abord en fonction du nombre de "Perfect !" : AA pour au moins 98 % de "Perfect !" , A pour au moins 90 %... et D pour moins de 70 % de"Perfect !" .Et si vous avez plus de 25 % de "Manqué !", vous avez E et Game over direct...
- votre meilleur combo : lorsque vous réalisez une chaîne de plusieurs "Perfect !" d’affilée ininterrompue (malgré un léger bug dont on peut profiter lorsque c’est possible, vous le verrez bien), vous réalisez un combo. Et si votre combo atteint... disons 50 pas, ben... Un peu frustrant si on était à ça des 50, ça c’est sûr.

Au début les musiques se débloquent plutôt facilement sans qu’on s’en rende compte, mais après ça devient plus difficile et nécessite un peu d’entraînement, quitte à rejouer dix fois une même musique.
Et même si vous avez débloqué toutes les chansons, essayez donc d’obtenir des A ou AA à toutes les musiques ou de dépasser votre combo record, vous aurez peut-être une surprise !
Comme beaucoup de jeux d’arcade, un esprit de type perfectionniste peut très (très) bien prolonger la durée de vie.

Mais là, je fais quoi, maintenant ?


Conclusion

Même si vous n’êtes pas convaincu par ce genre de jeu ou que vous prétendez ne pas être très bon, essayez quand même, et si comme moi vous vous laissez prendre, passez un bon moment (ou pas si votre score chute) ! Sinon tant pis, vous aurez au moins apprécié les gros efforts de programmation et l’originalité (que là, vous aurez un peu plus de mal à rejeter). Enfin, ce jeu est un excellent exemple que RPG Maker ne se limite vraiment pas qu’au RPG et que, malgré les limitations inhérentes à ce genre de logiciel (musiques au format .wav, gameplay simple), il tire brillamment son épingle du jeu.

gag27.PNG

De toute façon, pour ce jeu, il faudra laisser le tapis de danse de côté...


Annexes

Téléchargement

Partager cet article

Repost 0
Published by garsim - dans RPG Maker
commenter cet article

commentaires