Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de garsim
  • Le blog de garsim
  • : Blog dans lequel j'ai plus l'intention de mettre des tests, souvent de jeux vidéo amateurs, mais parfois d'autres choses.
  • Contact

Partenaires

A la Grande Tasse Bleue
Communauté AGS francophone - jeux AGS

Imagin
Imagin
Forum sur le making, l'écriture, et la création en général.
Yasei Ookami
Forum sur la création de tous types
Devenir partenaire ?
Si vous le voulez, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Recherche

Blogs amis/collègues/favoris

23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 15:21


Ces deux livres ont été écrits par Raymond Smullyan.
Je ne cacherai pas que leur intérêt ne réside pas dans leur titre, qui semble intriguant (un livre qui rend fou ? Vraiment ? je voudrais bien voir ça...) mais du coup un peu prétentieux sur les bords (ouais, est-ce qu'au moins il rend vraiment fou ce bouquin ?). D'ailleurs, après tout, j'en ai bien lu pas mal de choses (je ne les ai pas finis, mais j'ai quand même bouclé quelques parties des deux livres) et regardez-moi, je suis bel et bien sain d'esprit.

(je sens les sceptiques sarcastiques venir et me contredire...)

Euh, enfin bref, je ne vais pas non plus rédiger un article entier pour commenter leurs titres, vu que mon but premier est plutôt d'en faire un test et de donner mon avis à leur sujet.

Principe

Déjà, commençons par dire qu'il s'agit de livres de logique.
Ce n'est pas de la logique du style "Comment faire des triangles avec des allumettes" ou "Comment faire traverser un loup, un âne et une botte de foin sans qu'ils se mangent les uns les autres", mais c'est plutôt de la logique qui joue souvent sur les mathématiques ou les mensonges.


Jouez au détective de mensonges

En général, les premières parties sont consacrées à des énigmes dans lesquelles vous entrez dans des univers spécifiques, ayant tous un point commun : il y en aura toujours qui diront systématiquement la vérité et d'autres qui ne sauront que mentir.
Que ce soit des humains fous ou des vampires sans d'esprit, des Purs ou des Pires... le principe reste souvent le même : distinguer le vrai du faux.
Cela dit, c'est intéressant, car on apprend à bien raisonner. De plus, à chaque configuration, on apprend à bien déduire de ce qui est dit des informations précieuses pour arriver à résoudre les problèmes. On apprend également des astuces et des principes, et surtout, on chasse de fausses idées de nos têtes par moments !
On retrouve souvent des métajeux, qui sont des jeux à propos du jeu, et qui permettent de raisonner autrement car les données du problème nous obligent à le faire.

J'ai d'ailleurs mis un exemple d'énigmes en page dans ce blog, pour les intéressés.


Des thématiques spécifiques

Les deux livres possèdent d'ailleurs des thématiques spécifiques qui occupent les dernières parties. Elles sont plus ou moins reliées aux mathématiques.

Pour "Le livre qui rend fou", il s'agit de casse-têtes combinatoires, et d'une étude sur le théorème d'incomplétude de Gödel.
Pour "Ca y est, je suis fou", cette thématique réapparaît, mais le livre met plus l'accent sur la thématique de l'infini, en présentant la découverte fondamentale de Cantor, ainsi que ses paradoxes liés.

C'est une bonne occasion d'approfondir ses connaissances en mathématiques, sans trop se prendre la tête, sans avoir vraiment l'impression de suivre un cours et en ne s'y connaissant pas forcément... bien que c'est difficile de tout comprendre si on n'a pas quelques petites bases en logique.


Et pour entrecouper les différents thèmes abordés, il y a des petits problèmes d'arithmétique et quelques anecdotes sur certains paradoxes...


Difficulté

Le niveau de difficulté des énigmes est d'ailleurs graduel, c'est-à-dire que les premières énigmes sont plutôt accessibles et simples, et que ça se complique par la suite.
Mais bon, heureusement, les solutions sont bien expliquées et on comprend tout de suite mieux (enfin façon de parler pour certains cas) la subtilité des problèmes après les avoir lues. Ce qui nous aide assez à résoudre les problèmes suivants.

Pourquoi c'est toujours plus simple une fois qu'on a lu la solution ?
On se sent un peu idiot après...



Conclusion


Présentés de façon plutôt romanesque (les deux livres mettent souvent en place des scénarii avec des personnages principaux, par exemple le Sorcier pour le deuxième livre), les problèmes et énigmes sont plutôt agréables, sympathiques, et permettent de passer un bon moment si on est fan de logique.

Partager cet article

Repost 0
Published by garsim - dans Livres
commenter cet article

commentaires