Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de garsim
  • Le blog de garsim
  • : Blog dans lequel j'ai plus l'intention de mettre des tests, souvent de jeux vidéo amateurs, mais parfois d'autres choses.
  • Contact

Partenaires

A la Grande Tasse Bleue
Communauté AGS francophone - jeux AGS

Imagin
Imagin
Forum sur le making, l'écriture, et la création en général.
Yasei Ookami
Forum sur la création de tous types
Devenir partenaire ?
Si vous le voulez, n'hésitez pas à laisser un commentaire !

Recherche

Blogs amis/collègues/favoris

20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 18:21
J'avais prévenu à ce sujet : comme j'aime bien les fan-games Zelda, ça n'a rien d'étonnant que j'en teste pas mal. Ici, d'ailleurs, j'ai été assez séduit par les graphismes et le gameplay qui me rappelaient vraiment A link to the Past, contrairement à Super Princesse Zelda. En revanche, d'autres aspects du jeu m'avaient un peu déplu. Voyons ça de plus près...


Auteur : Vincent Jouillat
Année : 2006
Support : Programmé en C++ (à l'aide de la SDL)
Langue : Français


Scénario

Après la victoire de Link sur Ganon (dans "A link to the past"), nul ne sait quel voeu fit Link à la Triforce. Mais ce voeu eut pour effet de réunifier le monde de la lumière et celui des ténèbres, et ressuscita les descendants des 7 sages. La paix était revenue sur Hyrule. Mais hélas, ce voeu ressuscita également Ganon et ses sbires. Celui-ci préparait sa vengeance, mais ne pouvait rien faire sans la Triforce. Une nuit, une voie familière parle à Link durant son sommeil...


C'est un peu dommage que le scénario soit un peu léger, car on pourrait le résumer à "Ganon menace Hyrule, il faut l'exterminer au moyen de plusieurs items qu'on trouve dans Hyrule". Donc de ce côté-là, c'est vrai que le scénario aurait pu être un peu plus développé.
Lors de la progression dans le jeu, on a d'abord un beau panorama de la situation initiale dans l'introduction, agrémentée d'illustrations.
Mais après, lorsqu'on est vraiment plongé dans le jeu, le scénario se limite à quelques conversations avec des personnages moins importants, comme le chef d'un village... (après, certains PNJ n'ont pas des répliques super intéressantes quand même ! )
Après, on a peu de repères scénaristiques pour bien progresser dans le jeu (savoir dans quel donjon aller après par exemple), ce qui fait légèrement penser à Zelda 1, mais en plus digeste (dans Zelda 1, retrouver les donjons dans le bon ordre relevait du défi ! alors qu'ici c'est plus facile).
Donc finalement, on peut relever peut-être quelques lacunes dans le scénario, même si le jeu possède une base scénaristique.


Graphismes

Ben... des graphismes extraits de Alttp, qui rendent plutôt bien, étant donné que les graphismes du jeu d'origine étaient plutôt bien faits. Après il est vrai qu'un peu d'éléments en plus aurait pu faire un meilleur effet, mais au niveau graphique, il n'y a pas grand-chose à relever.

En revanche, en ce qui concerne le mapping, on peut relever pas mal de choses...
En ce qui concerne l'extérieur, ça va à peu près (même si certaines zones paraissent peut-être un peu vides), mais pour les intérieurs, il y a plus de choses à dire.
Certes, certains intérieurs sont plutôt bien mappés (en ce qui concerne plutôt des intérieurs de maisons et quelques donjons), quoique les maps sont un peu trop carrées dans l'ensemble. En fait, les maps d'intérieur sont toutes soit complètement carrées, soit complètement rectangulaires, donc on a rarement des coins et recoins qui pouvaient briser un peu la monotonie causée par certaines maps.
Car pour certains donjons, on ne peut pas s'empêcher de penser que certaines salles sont vraiment vides... parce qu'elles sont trop grandes et qu'elles ne contiennent parfois qu'un coffre, un escalier, un ennemi... voire rien.Si certaines salles font preuves d'un bon mapping...
... d'autres, au contraire...


Musique

Peu de choses à signaler de ce côté-là encore une fois, car les musiques sont celles de Zelda officiels comme Alttp ou OoT. A l'exception d'une qui a été tirée de Star Ocean II (je crois ^^), mais qui casse un peu l'ambiance zeldaesque lorsqu'on l'écoute...
Elles sont en format .midi, mais restent quand même assez agréables à écouter.

Les effets sonores le sont peut-être un peu moins (comme celui de l'explosion d'une bombe qui laisse découvrir un passage secret qui est franchement pas très agréable à entendre).


Gameplay

Sans contestation l'un des plus gros points forts du jeu.
Déjà, comme le jeu n'a pas été développé sous RM, on n'a pas un déplacement case par case, mais un déplacement par pixel qui permet plus de précision.
Ensuite le gameplay ressemble beaucoup à celui de Alttp, avec à peu près la même utilisation des différents items, ce qui permet plus de confort.
Le gameplay a pu d'ailleurs bénéficier d'améliorations avec la dernière version en date (version DX), donc finalement, on n'a pas trop de défauts à dire sur le gameplay en lui-même...


Durée de vie

Alors là, le point de vue peut être assez mitigé, car d'une part, je pourrais vous dire qu'il est possible de terminer le jeu en moins de vingt heures... je pourrais même dire qu'en le connaissant bien, trois heures pourraient suffire (je crois que la dernière fois que j'y ai joué, ça m'a suffi).
Mais ce serait négliger certains aspects que de dire que le jeu possède une durée de vie très courte !
Déjà, on peut mentionner les quêtes annexes, certes peu nombreuses (le jeu en manque, quand même d'ailleurs), comme la classique chasse aux fragments de coeur (et là, des fragments, il y en a pas mal !), et surtout l'Encyclopédie des Monstres, qui s'avère être un concept plutôt original qui s'intègre bien dans la ligne du jeu.

Mais il faut aussi parler des rangs.
En fait, lorsque vous avez fini le jeu, il vous attribue un rang, déterminé selon un pourcentage calculé par, notamment, le nombre d'objets que vous avez pu acquérir dans le jeu, votre progression dans l'Encyclopédie des monstres ou le nombre de fois que vous avez vu la mort.
Il existerait même des rangs spéciaux déterminés selon des critères plus difficiles à accomplir, comme notamment se passer d'objets (style flacons ou médaillons de défense) qui permettraient de finir le jeu plus facilement.
Donc le fait de vouloir améliorer son rang ou d'obtenir un rang spécial peut bien allonger la durée de vie.


Difficulté

De ce côté-là, on peut dire qu'il y en a pour tout le monde : si on tente simplement de finir le jeu sans se prendre la tête ^^, le jeu paraîtra plus facile. Si, en revanche, vous voulez tenter un rang spécial, ce sera sans doute plus difficile, voire très difficile selon votre habileté.

En fait, la difficulté vient essentiellement du fait que vous tentez un rang ou non.
Elle ne vient pas tellement des énigmes (vraiment très peu nombreuses dans le jeu), et elle vient peu des ennemis.
D'ailleurs, de ce côté-là, on peut regretter le manque de variété au niveau des ennemis, qui diffèrent souvent par leur nombre de points de vie... car en ce qui concerne leurs mouvements, on peut affimer que les ennemis n'étant pas immobiles ont toujours tendance à vouloir foncer bêtement sur Link... c'est d'autant plus regrettable que même les boss sont concernés par ce défaut, ce qui fait qu'à part une ou deux exceptions, les boss sont pratiquement interchangeables.



Conclusion

Malgré un aspect technique (quasiment ?) irréprochable pour un jeu amateur, le jeu donne l'impression de manquer assez de détails et de variété (peu d'éléments hors quête principale, mapping vide et monotone, attaques ennemies basiques, manque d'énigmes), ce qui a tendance à refroidir le fun.
Néanmoins, c'est tout de même un assez bon Zelda amateur qui peut rappeler par son ambiance l'opus inoubliable de la Super Nintendo.


Annexes

Site du jeu
Page de téléchargement
A noter : il s'agit en fait du premier opus d'une trilogie dont les deux autres volets (Oni Link Begins et Time to Triumph) sont sortis (pour plus de détails, consultez le site du jeu).

Par ailleurs, il existe des versions Mac et Linux (cf. page de téléchargement).

Partager cet article

Repost 0
Published by garsim - dans Divers
commenter cet article

commentaires